Actualité sur l'encens naturel

Encens Naturel d'Oman
23
avril
2020

Préservation des arbres d'Oman

Partenariat ESO

Plantation des arbres à encens à Oman

 

La Société de l’Environnement d’Oman (ESO) a signé un protocole d'accord avec la société Neal’s Yard Remedies, une marque de santé et de beauté naturelle et biologique primée, lançant une campagne de sensibilisation communautaire et de plantation d'arbres dans le Sultanat. .

Visant à protéger l'avenir de l'encens omanais (Boswellia sacra), cette campagne a débuté à Sadah, Salalah, où plus de 500 plants de Boswellia sacra ont été distribués aux agriculteurs et récolteurs locaux participants, aux étudiants et aux membres de la communauté. Des plantations d'arbres supplémentaires auront lieu au cours des prochains mois dans la ville de Mirbat.

 

30
mars
2020

Boswellia : Complément alimentaire

issu de la résine naturelle d'encens du Boswellia

boswellia sacra complément d'alimentation : encens naturel

 

Particulièrement recommandé pour les poussées inflammatoires l'utilisation du Boswellia peut être étendu à l'ensemble des phénomènes inflammatoires.

Un autre laboratoire pharmaceutique commercialise un complément alimentaire issu de la résine naturelle d'encens du Boswellia.

 

03
février
2020

Effet protecteur de la résine boswellique

sur la perte de mémoire et la maladie d’Alzheimer

phytothérapie encens naturel, perte de mémoire, acides boswelliques

Les maladies neurodégénératives du cerveau comprennent divers troubles qui touchent un pourcentage croissant de la population. Cette étude est fondée sur l’effet de la résine boswellique, une plante médicinale reconnue pour ses effets antioxydants sur les lésions des cellules nerveuses. L’objectif de ce travail était d’évaluer les effets in vitro et in vivo de la résine boswellique sur l’activité anticholinestérasique et la maladie d’Alzheimer (AD) induites par le D-galactose et le tétrachlorure d’aluminium chez la souris (Swiss).

La composition chimique de l’huile essentielle de la résine a été identifiée par l’analyse CG-MS. L’activité antioxydante a également été évaluée par les méthodes DMPD et de chélation des métaux. Afin de comprendre le mécanisme d’amélioration de la mémoire, les tests d’inhibition d’AChEet de BChE ont été réalisés. La partie in vivo de l’étude a été réalisée sur des souris Swiss divisées en quatre groups : Témoin, modèle Alzheimer AD, Alzheimer traité et un groupe témoin traité.

L’identification de la composition chimique par CG-MS atteint les 89,67 % du total des composés extraits, présentait une molécule très importante (p-Cymène, acétate de n-Octyle, α-pinène…). La présente étude prouve que la résine boswellique a amélioré la mémoire et l’apprentissage des souris model Alzheimer traité, module le stress oxydatif et est impliquée dans l’effet protecteur sur le dépôt d’amyloïde, la neurodégénérescence et la stimulation du système immunitaire dans le cerveau des souris.

03
novembre
2019

La recherche sur l'encens en France

fait signe aux jeunes scientifiques omanais

recherches sur l'encens naturel d'Oman

Depuis les temps anciens, à son émergence en tant que parfumerie essentielle, à devenir un élément potentiellement salvateur dans la science médicale organique moderne, le Boswellia sacra, ou encens est un exemple de la flore omanaise qui a le potentiel pour d'importantes opportunités de diversification économique selon le scientifique français, le Dr Nicolas Baldovini..

Tenant une place particulière dans la culture et les traditions d'Oman, sa résine a un potentiel important pour le développement médicinal, et à cette fin, le Centre de recherche en sciences naturelles et médicales (NMSRC) de l'Université de Nizwa, en collaboration avec l'Ambassade de France à Oman, a organisé un stage pour trois jeunes chercheurs omanais (Mohammed al Baroumi, Mohammed al Jassasi et Suleiman al Shidhani) à l'Université Côte d'Azur, à Nice, dans le sud de la France, tout au long du mois d'octobre. M. Franck Vermeulen, l'attaché culturel de l'Ambassade de France, a souligné l'importance continue de développer et de renforcer la collaboration de recherche scientifique entre les deux nations et cultures, déclarant: " l'Ambassade de France à Oman est très fière de soutenir la collaboration entre ces deux prestigieuses universités et leurs chercheurs"..

31
octobre
2019

L'histoire de l'encens

et des parfums omanais

grain de résine d'encens naturel

Aftab H. Kola nous invite au pays de l'encens pour nous éclairer sur l'histoire culturelle parfumée des brûleurs d'encens traditionnels omanais.

Depuis des siècles, la partie sud de l'Arabie est réputée parfumée. Les auteurs grecs, latins et arabes ont écrit des contes d'une terre empreinte d'odeurs et d'épices. La région du Dhofar à Oman a le statut de `` Terre de l'encens '' de l'UNESCO et est connue pour l'or de haute qualité de sa résine dorée douce, tandis que le bukhoor (oud) - le parfum indélébile de l'Arabie - et la fumée d'autres riches variétés d'encens peuvent être trouvé dans chaque souk ou marché local et dans chaque maison omanaise, contenue dans un humble récipient avec une histoire longue et tout aussi riche.

Oman, les parfums de l'encens et du bukhoor imprègnent l'air - que ce soit dans les édifices gouvernementaux, établissements commerciaux et magasins.Les maisons omanaises sont censurées quotidiennement, avec des brûleurs d'encens traditionnels colorés qui couvent pour émaner leur parfum doux et épanouissant dans tout l'espace.

29
octobre
2019

Boswellia : anti inflamatoire

Boswellia : anti inflamatoire

Un laboratoire luxembourgeois vient de mettre sur le marché pharmaceutique un anti inflamatoire à base d'encens naturel.

Le BOSWELLIA SERRATA est un arbre indien dont la résine est traditionnellement utilisée pour ses propriétés anti- Inflammatoires. L'extrait de boswellia retenu est fiche en acides beta -boswelliques (les seuls actifs) et en particulier en AKBA (Acides Acétyl-11-Kéto-beta-Boswel liques).

L'AKBA est 2 fois plus actif que les autres acides beta-boswelliques..

31
mai
2019

Traitement des calculs rénaux

propriétes de l'encens naturel d'oman

L'intérêt des sociétés pharmaceutiques a créé un troisième marché pour l'oliban. Depuis les temps anciens, il est utilisé en médecine populaire pour ses effets antiseptiques, antiarthritiques et anti-inflammatoires.

Pour cette raison, l'olibanum a attiré de plus en plus l'attention des scientifiques au cours des 20 dernières années pour mieux définir ses effets médicaux et identifier les constituants qui sont responsables de ces effets.

Les études animales et les essais cliniques pilotes soutiennent le potentiel de l'extrait de résine de gomme de B. serrata (ESB) pour le traitement de diverses maladies inflammatoires telles que les maladies inflammatoires de l'intestin, la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose et l'asthme. En outre, en 2002, l'Agence européenne des médicaments a classé l'ESB comme `` médicament orphelin '' pour le traitement de l'œdème cérébral péritumoral.

30
octobre
2018

1ère conférence international

sur l'encens et les plantes médicinales

1ère conférence international

Vu l’intérêt croissant pour la découverte de nouveaux médicaments à partir de plantes médicinales en général et de l'encens en particulier, couplé à la nécessité de mieux relier les universités avec l'industrie, il est important de souligner progrès récents dans ce domaine.

Cette conférence inaugurale a pour but de promouvoir un échange de connaissances et d'informations sur les plantes médicinales et l'encens pour établir des liens entre producteurs et consommateurs de produits naturels à l'échelle mondiale.

Source : Sultan Qaboos University - Sultanat d'Oman

17
octobre
2018

L'Institut de chimie de Nice

perce le secret de l'odeur de l'encens

L'équipe de recherche dirigée par Nicolas Baldovini à l'Institut de Chimie de Nice (UNS, CNRS) vient de découvrir les composants de l'encens.

Cette découverte va permettre de pouvoir reconstituer de manière synthétique cette odeur si caractéristique qui date de plus de 6000 ans, sans avoir recours aux ressources naturelles et de pouvoir l'utiliser dans des parfums.

On en parle plus de vingt fois dans la Bible où il figure parmi les cadeaux offerts par les rois mages. L’encens (appelé également oliban), une gomme-résine exsudant de l’écorce des arbres Boswellia qui poussent dans les pays bordant la mer Rouge et le golfe d’Aden, est un des plus vieux parfums au monde. On l’utilise depuis plus de 6 000 ans dans toutes les civilisations, depuis la Mésopotamie jusqu’à nos jours. Régulièrement brûlé lors des cérémonies religieuses, il contribue ainsi à l’odeur très particulière des églises.

Encens naturel d'Oman

© 2020 - Aventures du Globetrotter
Tous droits réservés